Subscribe

Cum sociis natoque penatibus et magnis
[contact-form-7 id="1210" html_class="cf7_custom_style_1"]

Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

[contact-form-7 id="984" html_class="cf7_custom_style_1"]

Subscribe elementum semper nisi. Aenean vulputate eleifend tellus. Aenean leo ligula, porttitor eu, consequat vitae eleifend ac, enim. Aenean vulputate eleifend tellus.

[contact-form-7 id="984" html_class="cf7_custom_style_1"]

NEW DEAL - RECONVERSION DU GARAGE CITROËN

Maître d’ouvrage : SNC UNIVERSITÉ 2011

Lieu : Lyon (69)

Equipe de maîtrise d’œuvre : ALEP Architectes – SUD architectes

Programme : Restauration et reconversion en bureaux et lieu d’enseignement

Montant des travaux : 29 200 000 € HT

Date de livraison : 2015

André Citroën est le premier industriel à créer un service d’architecture dédié à la conception de ces espaces de vente et de production automobile.
L’emplacement choisi à Lyon est un grand terrain d’un seul tenant de 6457 m2, à l’intersection de deux artères structurantes de la ville.
Le garage, construit entre 1930 et 1932, est entièrement en structure béton armé. Conçu comme un véritable temple dédié à la marque, le lieu combine espaces de construction et de réparation, de vente et d’exposition de voitures, appelées "organisations centralisées”. Une partie des éléments de serrurerie est l’œuvre de Jean Prouvé.

Cette architecture, représentative des nouvelles techniques de l’époque, était présentée comme “la plus grande Station Service d’Europe” : avec 535 m linéaires de façades délimitant une surface couverte totale de 4 ha répartie sur 6 étages, sa construction nécessita 8300 m3 de béton armé, 1380 tonnes d’acier et 690.000 m2 de coffrage.

Afin de saisir les enjeux de la reconversion du garage Citroën à toutes les échelles, l’agence ALEP a été sollicitée pour sa connaissance précise des constructions de cette époque, leurs écritures, leurs matériaux et leurs pathologies, pour réussir cette adaptation sans perte de sens. L’enjeu majeur consistait en effet à réinvestir le volume du garage par un partage de plusieurs programmes, tout en veillant à ne pas perturber la lecture du bâtiment et à assurer sa pérennisation.
Une attention particulière a été portée à la conception de la porte monumentale et à la restauration du Hall d’honneur.
La conduite des travaux, réalisée par ALEP pendant deux ans, vient désormais d’ouvrir une nouvelle page dans l’histoire de ce monument.

ZBA_4130_©_Studio_Erick_Saillet
ZBA_2693_©_Studio_Erick_Saillet
UAA_2737_©_Studio_Erick_Saillet
UAA_2797_©_Studio_Erick_Saillet